Céline Dehors et François l’Explorateur — Aspirants, chercheurs en liberté, expérimentateurs d’idées loufoques. — Et accessoirement auteur de « Ce que le Souffle m’a donné »

mercredi, juillet 08, 2015

Je suis une maman signante


Vous avez surement entendu parler de la langue des signes pour les très jeunes enfants. Peut-être vous a-t-on dit que c'est formidable parce que ça limite leur frustration, parce que ça leur permet de communiquer même lorsqu'ils n'ont pas acquis la parole, parce que ça leur permet de prendre confiance en eux…

La petite loutre a une maman signante. Ca veut dire que je connais suffisamment bien la Langue des Signes Française pour l'utiliser au quotidien. Pour raconter une histoire, pour discuter avec un sourd dans la rue, pour décrire tous les objets de la maison, la nature, la poésie. La langue des signes n'est pas pour moi quelques gestes décousus associés à un mot du dictionnaire français, la langue des signes est une manière de s'exprimer sans utiliser les articulations précises de la voix, avec une grammaire propre, une culture, et une compréhension du monde, visuelles. Je ne suis pas sourde, mais j'ai appris à communiquer avec ceux qui le sont.

Alors, parfois en y pensant, parfois parce que c'est un automatisme pour moi d'utiliser la LSF dès que je suis face à quelqu'un qui a du mal à me comprendre, j'ai fait parler mes mains devant ma fille. Et ça n'a pas manqué. Ses grands yeux ronds ont tout absorbé.

Le premier signe que ma fille a fait fut le geste "téter". Elle ne le faisait pas correctement. Sa main était à l'envers, ses doigts ne bougeaient pas comme il fallait, mais j'étais suffisamment sensibilisée à la communication non verbale pour la comprendre immédiatement. Ce petit geste adorable qu'elle me faisait avait un sens. C'était un besoin qu'elle exprimait. Et le geste a remplacé ses pleurs. Et puis elle a appris "lait". Près de Mulhouse, c'est un signe qu'on fait avec les deux mains, le pouce et l'auriculaire qui s'opposent, comme le pis et le jet de lait qui s'échappent à chaque mouvement du fermier. Ma petite loutre n'utilisait que sa main gauche, elle levait l'index et le pouce en forme de L mais je l'ai comprise sans problème. Elle n'a alors plus voulu le sein.

J'ai appris la LSF à ma fille comme je lui appris le français. Ou plutôt : ma fille a appris la LSF comme elle a appris le français. Elle observe, elle écoute, elle absorbe, elle compare, elle enregistre et un jour… elle l'utilise. Sans prévenir. Pour le plus grand bonheur de ses parents qui découvrent la magie de la naissance de l'intelligence humaine. Je remarque de plus en plus de signes entre ses mains et sur son visage. Ma fille utilise la grammaire de la LSF pour s'exprimer, elle utilise le français lorsque le signe lui est inconnu et non pas l'inverse comme je l'aurais cru. Cela fait un mélange un peu bizarre où les mots du français passent comme le vent sur le petit théâtre que la LSF forme autour d'elle. En vrai, c'est chou. Mais ce n'est pas trop conventionnel.

L'autre jour, je ne lui ai parlé qu'en LSF, je n'ai pas dit un mot de français. J'avais pris l'habitude de parler lorsque je signais pour qu'elle retienne les deux langues mais ce jour là je me suis rendue compte que, vu le niveau déjà atteint par ma fille, ce n'était pas une bonne idée. Alors j'ai signé. J'ai vu que ses yeux étaient plantés sur les miens, elle ne regardait pas mes mains comme font les signeurs débutants, elle regardait mon visage comme si la LSF était sa langue maternelle. J'ai vu son sourire lorsque j'ai terminé de lui expliquer ce que j'attendais d'elle. Elle avait compris. J'avais signé à vitesse normale, sans rajouter le moindre mime ni la moindre onomatopée pour me faire comprendre. Ma fille est autant bilingue que peut l'être un enfant de moins de 2 ans.

Nos gestes sont souvent porteurs de sens…

Evidemment, ce niveau-là n'a pu être atteint que parce que je signe moi-même déjà bien. Evidemment, elle ne pourra bientôt plus progresser parce que je ne suis pas fluent. Mais cela s'est fait par magie ! A vrai dire, je signe si peu ! Et quasiment qu'avec elle ! Comment a-t-elle pu apprendre si vite ?

Et si je ne connais pas la LSF ?

Si vous ne connaissez pas la LSF et que vous désirez malgré tout signer avec votre enfant avant qu'il n'apprenne à parler, mon expérience m'a montré que la capacité d'apprentissage des bébés est telle qu'il suffit de peu pour qu'ils se mettent à l'oeuvre. Soyez très attentifs à la communication non verbale de votre enfant et ne négligez aucun de ses gestes. Lorsque vous voyez qu'il y a quelque chose qu'il aimerait dire lui-même, n'hésitez pas à lui montrer plusieurs fois comment le faire. Mais faites-le comme vous le ferez avec le français : déjà dans le contexte (c'est vous qui l'utilisez, dans la vie de tous les jours) et puis encouragez ses essais et faites le répéter (ou répétez vous même ce qu'il a dit) pour que votre enfant gagne en confiance.

La petite loutre a appris le mot "lait" de cette façon. Je voyais bien qu'elle voulait quelque chose. Que c'était en rapport avec la cuisine et le frigo. Je connais bien ma fille et j'ai rapidement deviné que c'était le lait. Alors j'ai dit : "Tu veux du lait ?" et en même temps j'ai fait le signe "lait" de Mulhouse. Un jour, puis deux, comme ça. Et le troisième jour la main de ma fille bougeait en même temps que les miennes. Le quatrième jour ses doigts s'étaient placés selon une forme qui ne pouvait être due au hasard. Le cinquième jour, elle a pensé toute seule à faire le signe. Elle a été soulagée lorsque je l'ai imité avant d'ouvrir le frigo. Au bout d'une semaine, elle le faisait dès qu'elle voyait un verre vide. Vous voyez, je n'ai pas plus utilisé la LSF que ça cette fois-ci.

Je pense que bien connaître la langue des signes aide beaucoup. Parce qu'on est plus habitué à signer, parce que ça nous parait plus naturel de communiquer de cette façon, parce que notre corps ne réfléchis pas longtemps avant de faire un signe… mais il me semble que c'est à la portée de bien des parents. Et niveau pleurs et frustrations, ya pas photo : quand l'enfant sait dire tout ce qu'il a à dire, il ne crie plus, il sourit.

Le site sematos.eu propose une liste de vocabulaire pour signer avec un bébé dont voici le lien.


6 commentaires:

  1. C'est une super initiative qui servira à ta fille ! Moi je ne connais pas la langue des signes mais j'essaie d'apprendre petit à petit quelques signes avec ma fille. Elle n'a que 6 mois je ne sais pas trop ce qu'elle comprend ou pas mais j'espère la voir signer un jour ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maman Noob pour ton passage ici !

      Je n'ai pas eu besoin de signer beaucoup pour que ma fille prenne le plis. Dès que je signais (qu'elle ait 4 mois ou qu'elle en ait 10), j'avais l'impression qu'elle absorbait mes gestes tellement ses yeux étaient grands ouverts ! Je crois qu'à 6 mois les enfants comprennent déjà beaucoup, beaucoup de phrases.

      Je crois que les enfants apprennent en 3 étapes : l'observation (ta fille en est à cette étape), l'acquisition (ils répètent un geste, parfois de façon hors sujet, c'est le moment où ils nous imitent lorsqu'on leur montre comment bien faire tel ou tel signe) et l'utilisation (ils utilisent ceux qu'ils savent au moment où ils le veulent. A ce moment là, quand je répète ou que j'explique quelque chose que ma fille a déjà acquis, elle ne m'imite plus, elle me dit oui, l'air de dire "je sais, ça, maman…")

      J'ai perçu le premier signe de ma petite bulle lorsqu'elle avait 8-9 mois (je ne me souviens plus exactement), ils viennent au fil du temps, au fil de ses envies et de ses besoins. A 11 mois, Enora connaissait 6 signes (au revoir de la main compris). L'une de mes connaissances sourdes a une fille du même âge que ma petite loutre, sa fille connaissait à 11 mois 11 signes. C'est beaucoup n'est-ce pas ?

      J'observe à présent (elle a 18 mois) une explosion de signes —et d'autres manières de s'exprimer (comme de prendre quelques inspirations calmes pour dire "dormir")— qui me fait penser qu'elle est passée à un niveau supérieur niveau communication. Elle ne communique plus seulement pour demander, elle raconte. Mais ça, c'est beaucoup plus récent.

      Supprimer
  2. Merci pour ta réponse plus que complète :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je suis intarrissable sur le sujet… Merci d'être venue lire ce que j'avais rajouté. A bientôt !

      Supprimer
  3. Je trouve cela super! Surtout quand tu m apprends à signer "gateau au chocolat"! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire aussi que c'est un basic ! La prochaine fois je t'apprends "crêpe au nutella" ^^

      Supprimer

Je vous remercie vivement de prendre le temps de m'écrire un commentaire. Vous pouvez être assuré de recevoir une réponse très rapidement.
A bientôt !
Céline.

Fourni par Blogger.

Pour papoter

Instagram

Contactez-nous !

Nom

E-mail *

Message *