Céline Dehors et François l’Explorateur — Aspirants, chercheurs en liberté, expérimentateurs d’idées loufoques. — Et accessoirement auteur de « Ce que le Souffle m’a donné »

jeudi, juillet 20, 2017


Que pense-t-elle lorsque, debout tout en haut du jeu municipal à attendre que les enfants 3 ou 4 ans plus âgés qu'elle la rejoignent, un homme dit à son enfant « Allez, vas-y, regarde : même la petite fille y arrive ? »

jeudi, juillet 06, 2017




J'avais retenu (je ne sais d'où) que la pudeur apparaissait naturellement chez l'enfant, lorsqu'il atteignait environ ses 6 ans. Petit à petit, l'enfant n'aimait plus se montrer nu, ni voir nues les autres personnes, dont ses parents. J'ai quelques souvenirs de l'apparition de ma propre pudeur, j'ai surtout été marquée par des moments d'incompréhension entre mes parents et ma gêne soudaine face à certaines choses. Un été, je ne voulais plus mettre de maillot de bain culotte : il me fallait une pièce pour cacher “ma poitrine”, bien qu'elle était encore inexistante. Un jour, je ne voulais vraiment plus prendre ma douche en même temps que mon frère prenait son bain. Et puis, quelques années plus tard, j'ai été gênée par la présence des poils sur mon corps, sous les bras d'abord et puis ceux de mes jambes. A chacun de ces souvenirs, j'ai reçu des moqueries et de l'insistance de la part de mes parents (non mais tu n'as rien à cacher ! aller, ce n'est rien, personne ne te regarde. on ne voit pas. ça te prend comme ça ?!), je devais me défendre, enfin défendre les sentiments qui m'habitaient subitement. Je pense que vous devinez aisément combien ces moments sont désagréables à garder en mémoire.

mardi, juillet 04, 2017




Style : Voie équipée 
Dénivelé de difficulté : 300 m
Longueurs : 10
Cotation : ED- 6b+/6b/6a/6c/6b+/6b+/6b+/7b/7a/6c
Site : Verdon
Grimpeur : Lucas et Safran

lundi, juillet 03, 2017

C'est dommage, sur un dessin, on ne voit pas l'autre côté.

On ne peut pas colorier ce qu'il y a derrière.

dimanche, juillet 02, 2017




Style : Terrain d’aventure
Dénivelé de difficulté : 230 m
Longueurs : 7
Cotation : ED- 6b/6b/6b/4c/5c/4+/6a+
Site : Calanques de Marseille, Devenson
Grimpeur : Simon

jeudi, juin 29, 2017

C'était il y a quelques jours, nous dinions avec de bons amis. Ce genre d'amis qui ne vous invite qu'une fois dans leur vie, mais dont l'invitation est valable à perpétuité. On passait là parce qu'ils avaient une piscine et que la Loutre avait des brassards tous neufs à tester. Nous avions acheté des saucisses, alors ils ont allumé un barbecue pour les cuire. C'était une belle soirée. Leurs enfants et la Loutre jouaient ensemble dans le jardin et nous étions à table à discuter entre adultes. Et puis, sans crier gare, parce que je ne suivais probablement pas la discussion comme je l'aurais dû, j'entends :
« Tu as déjà passé un test de QI, toi, Céline ? »

mardi, juin 27, 2017

Petite échelle pour accéder à la mezzanine
Enfant, je rêvais de jouer avec une maison pour playmobils. Je ne l'ai jamais eue, cette maison. C'était trop gros et trop cher probablement pour mes parents. J'ai gardé ce rêve d'enfant en tête mais mon regard sur la maison a changé depuis que nous vivons en camion. Ce n'est plus d'une grande maison dont je rêve, avec une pièce différentes pour chaque geste différent, mais d'un lieu lumineux, minimaliste, où chaque mètre carré est maintenu vivant parce qu'il est nécessaire et aimé.

vendredi, juin 09, 2017




Style : Voie équipée
Dénivelé de difficulté : 300 m
Longueurs : 12
Cotation : ED- 6a/6a+/6c+/6c/6c/6b/6c+/6a+/6c/6b/6c/5a
Site : Verdon
Grimpeurs : Lucas et Oscar

dimanche, juin 04, 2017

Même si nous ne sommes véritablement “partis” que le 1er juillet, nous vivions dans notre petit camion aménagé depuis le mois de mai. Nous profitions des deux derniers mois de préavis de travail de François pour faire quelques petites excursions d'essai. Cela fait donc bel et bien un an que nous vivons dans notre camion !

Otto dans tous ses états
Fourni par Blogger.

Pour papoter

Instagram

Contactez-nous !

Nom

E-mail *

Message *