Céline Dehors et François l’Explorateur — Aspirants, chercheurs en liberté, expérimentateurs d’idées loufoques. — Et accessoirement auteur de « Ce que le Souffle m’a donné »

vendredi, avril 21, 2017

S15 - Le stage de cirque

 Comme à notre habitude, nous vous faisons part du résumé de notre semaine dernière. Ce fut une semaine un peu spéciale pour nous puisque la Loutre était inscrite à un stage de cirque dans la commune de Clermont l'Hérault. Nous sommes donc restés toute la semaine au bord du lac du Salagou.
Aujourd’hui la Loutre commence son stage de cirque et nous, nos matinées sans enfant, comme à l’époque... Pour cette première journée nous avons visité Clermont-l’Hérault. Et ben c’est pas jojo... Le centre-ville n’est pas vraiment hyper actif et pas vraiment joli non plus. De nombreux appartements sont à vendre et ne donne pas envie d’investir dans l’immobilier. Mais bon ça nous a quand même occupés. À sa sortie du cirque la Loutre n’a rien voulu nous raconter : « en premier on rentre, ensuite on mange et après je vous raconte ! »
Dans l’après-midi un popo réhaussé s’arrête devant notre parking (c’étais vraiment NOTRE parking, personne ne s’y est garé de la semaine). C’est un couple hollandais qui vit dans son t3 avec leur fils de 2 ans depuis septembre et qui est très sympa. Tellement sympa qu’on les invite à dîner. Hormis le fait qu’ils n’aient pas de chien, ils sont tout comme nous ! Nous passons la soirée ensemble autour d’un repas partagé fantastique pendant que les enfants se marrent dans l’herbe. Cette rencontre est l’une des meilleurs que nous ayons eu jusqu’à présent*.

--* Céline ajoute ici : Cette rencontre a été faite en grande partie en anglais, je suis bien moins à l'aise que François dans cette langue, j'étais parfois un peu à côté des discutions. Ceci dit j'approuve, ils étaient vraiment très sympa !
Trapèze pour la Loutre, tour à vélo pour nous. C’est notre dernier jour avec nos amis itinérants. Cette fois ce sont eux qui nous invitent à manger. Nous venons avec notre ratatouille et ils nous reçoivent avec une soupe de lentille génialissime ! Une fois encore nous partirons à la tombée de la nuit avec le regret de quitter une si bonne compagnie et la joie d’avoir croisé leur chemin.
Petite course, on trouve une jolie robe sur le marché pour le mariage de Juin et on part déjeuner avec Pascal. En rentrant de la piscine notre Louloute à l’air fatiguée. On finit la soirée à l’aire de jeu.
La Loutre est toute kaput, ses moniteurs de cirque sont prévenus. Bilan, elle a roupillé toute la matinée sur un tapis. De notre côté on a fait quelques emplettes à vélo. Notre Louloute dort en début d’aprèm et se couche bien tôt. Demain pour son dernier jour elle sera en super forme !
Céline dit au revoir à notre Loutre avant que je la dépose à son covoiturage (elle va passer le week-end avec ses copines) et je rejoins notre petite qui va, pendant une heure, m’expliquer comment on fait du cirque ! Je m’amuse beaucoup, la Loutre aussi. Elle me tient la main pour que je traverse le fil suspendu, me montre comment monter sur les boules et me coache pour le trapèze. Je crois que j’ai fait un bon élève, elle était très contente de moi. Ensuite nous nous sommes mis en route vers Nîmes (Caveirac plus exactement). Un petit coin tranquille nous y attendait.
On part faire de l’escalade sur la falaise de l’autre côté de la rivière. C’est toute une aventure ! La Loutre à son sac, de l’eau, des pommes, son baudrier, la totale quoi ! Comme d’habitude il faut accepter de tout installer, tout équiper, tout expliquer alors que notre vadrouilleuse va grimper la voie en 30 s, redescendre et demander à rentrer au camion. Notre Loutre elle adore grimper avec une corde mais une fois qu’elle est arrivée en haut pour elle s’est gagné, maintenant on peut rentrer.

En rentrant au camion un monsieur sympa nous explique que si on reste là pour la nuit ça va nous faire drôles parce que demain matin ils lâchent des taureaux jusqu’au village.

Fort de cette information, je nous trouve un petit coin un peu plus loin, toujours aussi beau et même un peu plus calme.
Ce matin il y a des taureaux qui fulminent dans un camion. On entend leur cloches et une vingtaine de cavaliers les attendent de pied ferme pour les guider jusqu’au coeur du village. Notre louloute préfère monter dans le porte-koala, Jedi n’en mène pas large non plus. Le premier lâché se passe en un éclair. Trois masses noires et cornues s’échappent flanquées de leurs cavaliers. Passé les vingt premiers mètres, leur allure ralentit et nous les rejoignons. Nous nous arrêtons à mi-chemin pour le deuxième lâché. Ici des jeunes tentent de faire une sorte de barrage en nappe de papier pour le convoi cornu. Par prudence nous nous sommes mis sur le côté. Cette fois les taureaux ne se sont pas calmés et c’est une vague de chevaux les contenant qui s’avance vers nous. Le problème c’est que face au barrage, ils préfèrent prendre un autre chemin et décident de nous foncer dessus pour le contourner. Avec Jedi et la Loutre, on passe entre deux chevaux, on se planque de justesse derrière un arbre et on laisse passer la vague cornue. Je suis bien content d’avoir pris la Loutre dans mon dos !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie vivement de prendre le temps de m'écrire un commentaire. Vous pouvez être assuré de recevoir une réponse très rapidement.
A bientôt !
Céline.

Fourni par Blogger.

Pour papoter

Instagram

Contactez-nous !

Nom

E-mail *

Message *