Céline Dehors et François l’Explorateur — Aspirants, chercheurs en liberté, expérimentateurs d’idées loufoques. — Et accessoirement auteur de « Ce que le Souffle m’a donné »

lundi, mars 06, 2017

S9 - Vive la piscine Olympique


Semaine de vacance avec les parents de Céline.

 Lundi

Aujourd’hui on va chercher le tonton retardataire à Montpellier. Ca fait plaisir de le revoir, il est en mode ado relou avec ses parents mais nous, on est pas ses parents.
Le tonton est là !
Par malheur nous sommes passé devant la piscine olympique avec lui, il n’en démordra pas de la semaine, il veut se baigner dans une piscine olympique !

Mardi

Aujourd’hui c’est tout pourrit. Il pleut, il fait froid, et les balades c’est trop nul. Un temps à aller dans une piscine Olympique quoi ! On finit par aller dans un très joli village : Saint-Jean-de-Buège
La crinière du lion de Saint-Jean-de-Buège
Les vieilles pierres du village.
Une éclaircie à le bon goût de se montrer le temps de notre visite. Nous finirons la soirée par un passage à la piscine (non olympique) du Pic Saint Loup.

Mercredi

Il est maintenant temps de s’attaquer au GR du Pic Saint Loup. Le sentier qui mène à la chapelle du sommet nous semble beaucoup plus long que dans nos souvenirs. Nous craignons d’avoir tendu un traquenard aux grand-parents sans le vouloir. Ils en sortirons ravis, le panorama aura justifié la longue marche.
Vue sur l’Hortus du haut du Pic Saint Loup.
Le tonton, de son côté, fulmine de ne pas pouvoir nager aux côté d’Usain Bolt, David Douillet et tous ces grands champions qui ont marqué l’histoire des jeux (et oui souvenez vous qu’il s’agit d’une piscine olympique !)
Les aventuriers au sommet de la montagne.

Jeudi

Nous nous rendons à Sète, pour voir la mer et manger au resto. En repartant du resto pour rejoindre la plage notre camion fait un drôle de bruit. Nous trouvons un boulon enfoncé dans notre pneu. Pendant que les grand-parents partent à la plage avec la Loutre, nous remontons nos manches, on sort le cric et on se met au boulot. Nous partons rejoindre le reste de l’équipe le temps que le garagiste nous répare le pneu. En chemin une boule de poil euphorique nous tombe dessus. Un chiot a perdu son maître et voit en Jedi un maître spirituel. Nous continuons donc notre chemin avec notre nouveau compagnon en attendant de lui trouver un refuge.
Et pendant qu’on bricole certain se la coule douce à la plage.
A peine le temps de s’assoir au bord de l’eau que nous devons nous remettre en route. On remonte notre roue, on dépose le chiot au vétérinaire et on retourne à notre point de départ. D’ici dimanche notre record de kilomètres parcouru en une semaine sera battu.

Vendredi

Aujourd’hui il pleut, c’est le temps idéal pour visiter une grotte (ou aller dans une piscine olympique). Nous faisons une halte au pont du diable, situé à la sortie des gorges de l’Hérault. La grotte de Clamouse s’est formée sur 3 étages. Le premier, le plus jeune, est submersible en cas de crue (pas le top finalement quand il pleut…). Nous serons au sec tout au long de la visite. Notre guide est super calé en ce qui concerne les grottes alors on ne se retient pas : datation par l’uranium-thorium, racine grecque ou latine des mots spéléo/spéologie, changement des ampoules située à 25m de haut, cristallographie et origine de l’aragonite. Il nous explique tout ! 

Samedi

Il est temps de se dire au revoir. On range le camion, on bourre la voiture et c’est partit ! 1h30h de route pour les uns, 6h pour les autres. Nous passons notre week-end au Cap d’Agde, Céline à inventé un jeu à la Loutre pour apprendre à compter. Au recto d’une feuille elle écrit un chiffre, au verso elle dessine le nombre de petites bêtes correspondant à ce chiffre. Il s’agit de bernard-l'ermite sans coquille. Notre Loutre doit prélever le bon nombre de coquille dans son stock pour que chaque bête ait une maison sur le dos. Bien sûr le compte doit être exact, il ne doit plus lui rester de coquillage en main à la fin de la distribution. Ce jeu a beaucoup plu à notre louloute.

Dimanche

On reste sur notre bout de plage, il ne fait pas très beau, on tente de profiter des quelques éclaircies. La Loutre s’est trouvé une copine dans l’air de jeu. Jedi tente de rattraper mes ricochets, c’est qu’il est persévérant ce chien… Je continue de relire le roman de Céline et je montre les lettres mobiles que j’ai fabriquées à la Loutre. La nuit tombe pendant que Céline se déchaine sur le code du blog pour créer sa nouvelle rubrique : " Mots de Loutre ". On planifie la suite de notre parcours. Demain une tempête arrive, on va se mettre à l’abri.

2 commentaires:

  1. Mais du coup, pas de piscine olympique pour cette semaine? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien non ! Au grand désespoir de mon petit frère :-P

      Supprimer

Je vous remercie vivement de prendre le temps de m'écrire un commentaire. Vous pouvez être assuré de recevoir une réponse très rapidement.
A bientôt !
Céline.

Fourni par Blogger.

Instagram

Contactez-nous !

Nom

E-mail *

Message *