Céline Dehors et François l’Explorateur — Aspirants, chercheurs en liberté, expérimentateurs d’idées loufoques. — Et accessoirement auteur de « Ce que le Souffle m’a donné »

dimanche, juillet 31, 2016

L'avant-Après de Otto


Bonjour à tous, je fais mon entrée dans l’équipe éditoriale de ce blog.

Il faut bien commencer quelque part et j’avais bien envie de vous présenter l’évolution de notre petit camion depuis son arrivée chez nous en septembre jusqu’à son départ sur la route en Mai.

Pas de cambouis par ici
Au risque de décevoir, il n’y aura pas de photos de pistons, d’alternateur, de joint de culasse, ni même de cambouis. Il s’agit uniquement des travaux d’intérieur que nous avons réalisés. Pour la première fois nous avions accès à la propriété, tout était permis !

Au départ nous pensions simplement changer la couleur des meubles et finalement…

6 mois pour tout remettre mais en mieux.

On a tout enlevé, mais alors tout ! Les sièges, la banquette, les meubles, le frigo, le chauffage, le réseau électrique, les rideaux, le tableau de bord, le plancher, les murs...

Nous voulions nous assurer que la carrosserie était saine et la traiter si besoin. Pour ça, pas le choix, il faut tout retirer.

Nous allons passer l’hiver dans notre camion nous avons donc isolé les murs en évitant au maximum les ponts thermiques et en conservant des aérations judicieuses. On a fait de notre mieux en associant de la laine de verre avec de l’armaflex et on à tout habillé avec du peuplier.

Elle sourit mais le chrono tourne toujours! Je suis le genre de mec pas stressant pendant des travaux…
Après avoir mis tous les meubles en pièces détachées, nous les avons repeint et reconstruit à notre façon. Certaines parties ont été modifiées et les portes ont été changées. Lorsque nous somme arrivé dans notre dernier appartement nous n’avions pas de meubles et je nous avais alors fabriqué un grand canapé d’angle. Suite à notre décision de partir nous ne savions plus quoi faire de ce grand canapé. Et bien grâce à ces travaux nous avons entièrement recyclé notre canapé, il est un peu partout autour de nous: dans le plancher, dans les portes, dans les placards…

L’aménagement du
‘salon-chambre-salledebain-cuisine’

Le meuble de la cuisine ne nous convenait pas (et Ikea ne nous proposait rien de satisfaisant). Il comportait un frigo qui prenait une place monstre: on l’a viré pour y mettre la bouteille de gaz, un jerrican d’eau et le mur de croquette de Jedi. Le plan de travail était entièrement occupé par l’évier et l’unique feu. Pour trouver un remplaçant à cet évier, ce qui s’est passé est assez drôle. Nous avons commencé à chercher sur internet ce qui se faisait pour les camping-car. On est vite tombé sur des éviers/double feu à 200€ et compagnie. On a voulu faire plus simple et on a cherché l’évier en inox le plus bidon possible. On bout d’un moment Céline s’écrit:
« Mais il sont fous, ils nous font payer 60€ pour ce truc! Même les gamelles de Jedi… »
Elle se retourne vers ses gamelles, les jauges rapidement du regard puis se retourne vers moi.
« Ha non je t’arrête tout de suite, on prend pas ses gamelles pour nous faire un évier, c’est pas cool pour lui et ça sent le vieux poulet.
- Demain je vais acheter une grande gamelle, toi tu te débrouille pour faire un trou dedans à la bonne taille. Problème réglé. »

Nous avons donc un très bel évier fait d’un saladier de super-marché (elle a changé d’avis en chemin).

Pour le feu, pareil! Ca coutait un bras sans même être ni joli, ni pratique. On s’est donc pris un petit campingaz qui fonctionne du tonnerre.

Notre belle cuisine !

Enfin, ce meuble n’était pas assez grand, nous l’avons donc rallongé en créant une nouvelle partie comportant un placard, un tiroir, une table amovible et une "zone technique" pour notre 2nd batterie et tous un tas de trucs "techniques".

Nous avons aussi rajouté une petite tablette, un mur avec une bibliothèque et un panneau solaire pour assurer notre autonomie électrique.

Céline tenait absolument à réparer le Klaxon, elle en a profité pour entièrement démonter le tableau de bord et le repeindre. Dans la foulée elle a occis les 2 derniers représentant de l’espèce des crocodiles rouge d’Asie pour nous confectionner de nouvelle housse de siège kitchissime.

Le nouvel Otto
Et voilà comment nous nous retrouvons avec notre superbe Otto !

 VS 

  VS 

  VS 



6 commentaires:

  1. La cuisine est juste trop choupi !
    Et j'adore l'anecdote de l'évier, comment déjouer le système !

    Pidiaime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On nous a dit plusieurs fois que notre camion ressemblait à une petite maison de poupée.
      Nous sommes vraiment très contents de notre cuisine et de notre évier ! Mais faire le trou au fond du saladier que j’avais choisi n’était vraiment pas une mince affaire… !

      Supprimer
  2. C'est marrant. J'ai voulu laisser un commentaire à Céline il y a peu, pour lui demander si nous pourrions avoir des photos avant/après, je n'ai pas eu le temps de le faire, finalement. Et tu m'as devancée ^^
    Merci pour cet article (j'avoue, j'ai adoré pour l'évier ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que François était là pour penser à prendre des photos pendant les travaux.
      Moi aussi j’ai ri en relisant cette anecdote de l’évier ! Je ne m’étais pas rendue compte du potentiel comique de l’idée ^^

      Supprimer
  3. Purée, ça déchire! Je suis trop fière de vous, j'adooore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci Pacotille !
      Et oui, on est vraiment trop forts :-D

      Supprimer

Je vous remercie vivement de prendre le temps de m'écrire un commentaire. Vous pouvez être assuré de recevoir une réponse très rapidement.
A bientôt !
Céline.

Fourni par Blogger.

Pour papoter

Instagram

Contactez-nous !

Nom

E-mail *

Message *