Céline Dehors et François l’Explorateur — Aspirants, chercheurs en liberté, expérimentateurs d’idées loufoques. — Et accessoirement auteur de « Ce que le Souffle m’a donné »

vendredi, avril 03, 2015

Soins naturels pour les cheveux

La dernière fois que je me suis rendue chez un coiffeur j'avais les cheveux raides comme des baguettes et fourchus comme des fourchettes. La coiffeuse m'a proposé deux soins : un moyen de gamme, l'autre de super gamme tip-top, ya pas mieux. Le second coutait le double du premier alors j'ai hésité. Si j'achetais le produit moyen de gamme, je faisais une belle économie (d'environ 15 €) mais s'il n'était pas assez concentré, j'allais être déçue et j'allais désirer acheter le second. Et l'économie se transforme en perteHum, hum
"Le second est vraiment mieux que le premier ?, que je demande à la coiffeuse
- Euh…, me dit-elle, il est plus concentré en actifs."
Bon, je prends le second, on verra bien.


Ou pas. Après un mois d'utilisation, je n'ai rien vu du tout. Pas la moindre amélioration. J'avais ainsi très bien fait de prendre le second parce que même si le meilleur de tous les produits vendus par un coiffeur ne faisait aucun effet, ce n'était plus la peine pour moi d'essayer d'autres produits. C'est ainsi que je ne suis jamais retournée chez aucun coiffeur et que je n'ai plus jamais acheté le moindre soin pour cheveux. Alors comment ai-je fait ? J'ai posé mon chapeau d'apprentie sorcière sur la tête, dans un bol j'ai versé de l'huile d'olive, de l'huile d'amande douce, de l'isio 4 (enfin, toutes les huiles de ma maison), j'ai remué avec une cuillère en bois et j'ai versé le tout sur mes cheveux (après avoir retiré le chapeau pointu). J'ai mis un foulard par dessus et j'ai attendu le lendemain pour voir les dégâts causés sur ma tignasse par la potion magique.

Voilà de quoi mes cheveux avaient l'air à l'époque.
Mes cheveux n'avaient jamais été aussi beaux depuis longtemps. C'est simple en fait : il faut remuer les produits avec une cuillère en bois. C'est ainsi, sans le savoir, que je suis passée au "naturel".

Prendre soin de ses cheveux au naturel ça veut dire quoi ? Je n'ai pas trouvé de définition précise alors je me dis que c'est rendre ses cheveux beaux sans utiliser de plastique (enfin, de produits chimiques dérivés du pétrole), sans utiliser de produits irritants ou qui abîment délibérément les cheveux et le cuir chevelu, sans utiliser de produits polluants ou dangereux, rester respectueux envers soi-même et envers son environnement (et accessoirement l'environnement des autres).

Dans le naturel, il y a deux types de chevelus : les tambouilleurs (ceux qui jouent aux apprentis sorciers, comme moi) et les testeurs (ceux qui essaient les tambouilles vendus par des professionnels). Je ne vous parlerai pas des produits des testeurs car de très bons testeurs font déjà les choses très bien et je ne ferais que de les plagier si je me lançais (ce qui est très inconvenant et inutile). Je vous conseille tout de suite le blog des Cheveux de Mini, elle explique tout très bien et qui est très pro dans son domaine.

Alors les tambouilleurs. Je ne suis pas une super tambouilleuse. Je crois que pour être un bon tambouilleur il faudrait avoir un laboratoire chez soi et des milliers de produits à porter de main. Je suis une tambouilleuse amateur. Ceci dit, mon amateurisme n'est pas sans résultat. Mes cheveux poussent bien, ils sont brillants et doux comme jamais ! Ce serait un comble de ne pas partager mes découvertes avec vous !

Voici ce que j'ai appris en lisant le blog des cheveux de Mini : un cheveux a besoin d'être hydraté et nourri, si on veut éviter d'avoir des cheveux qui régressent trop vite et qui deviennent plats et moches il ne faut pas agresser son cuir chevelu mais… paradoxalement… le sébum qui graisse les cheveux les nourrit aussi très bien. Les fourches surviennent lorsqu'un cheveux manque d'hydratation et de nourrition.

Alors pour commencer à vous parler de mes produits miracles… Mon shampoing magique !

J'ai redécouvert la recette d'un shampoing facile à faire même lorsqu'on n'a pas de laboratoire, qui n'agresse pas les cheveux, qui les fait briller, qui lave très bien les cheveux. Attention ! Je ne parle pas ici des cheveux baignés dans l'huile isio 4, hein ! C'est pas du détergeant non plus… !

Il vous faut :
- un verre (ou un bol, ça va très bien aussi.
- une fourchette
- un oeuf (si l'oeuf provient d'une poule élevée en batterie, ça ne marchera pas)
- vinaigre (je conseillerai un vinaigre doux genre Melfor, à vrai dire, je n'ai rien essayé d'autre)
Vous mélangez tout. Au moment du shampoing, vous versez sur la tête, vous massez, vous rincez à l'eau fraiche. Et voilà !

Ce que je rajoute en prime : (mais la recette originale est déjà excellente)
- mousse de babassu pour que ça me fasse comme de la mousse à raser sur la tête et que je n'oublie pas un poil lors de mon lavage
- huiles essentielles diverses pour le plaisir
- glycérine végétale car je crois que ça se rince mieux avec et que ça hydrate mieux mes cheveux. Mais rien n'a été prouvé.

Qu'en est-il de l'odeur ? Plus rien au bout de quelques heures.
Qu'en est-il des petits morceaux d'oeufs qui restent après le shampoing ? Je les retire en brossant mes cheveux une fois qu'ils sont secs, mais c'est parce que je n'arrive à me laver à l'eau froide. L'Explorateur, lui qui est un warior, n'a jamais ce problème. Mais je l'ai espionné un jour et j'ai percé sa technique : il rince ses cheveux tête en bas, le corps hors de la baignoire ! Ah le tricheur !

J'espère que mon expérience vous inspirera. N'hésitez pas à partager vos recettes ou votre vécu niveau lavage de cheveux au naturel !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie vivement de prendre le temps de m'écrire un commentaire. Vous pouvez être assuré de recevoir une réponse très rapidement.
A bientôt !
Céline.

Fourni par Blogger.

Pour papoter

Instagram

Contactez-nous !

Nom

E-mail *

Message *