Céline Dehors et François l’Explorateur — Aspirants, chercheurs en liberté, expérimentateurs d’idées loufoques. — Et accessoirement auteur de « Ce que le Souffle m’a donné »

mardi, janvier 20, 2015

Et si j'arrêtais d'allaiter ?…

Ma fille a plus d'un an. Elle me fuit en courant lorsque je veux l'habiller et joue parfois toute seule dans sa chambre avant de me ramener, très fière, le stylo tout fin qu'elle a réussi à refermer. Elle s'endort parfois sur moi et reste dans mes pattes de façon très énervante dès que son ventre gargouille un peu.

Depuis ses 9 mois, elle ne tète que deux fois par jour. Ca m'allait bien. Une fois au réveil et l'autre en rentrant de la nounou. Et puis, il y a eu des jours où on a joué toutes les deux le soir et où elle a oublié de me demander. Je ne lui ai pas proposé, j'aime tellement le voir grandir et prendre de l'indépendance.


Belle pastèque au mois d'aout !
Depuis une ou deux semaines elle raffole de son Papa. Papa par ci, Papa par là, Papa met un bonnet à la maison alors moi aussi, Papa joue sur le tatami alors moi aussi, Papa danse ou chante alors moi aussi… Mon Papa, c'est le plus fort. Oh ? Maman ?! Bah… Maman aussi elle pense que papa c'est le plus fort !

Tant que ma petite loutre n'a pas faim, elle me laisse tranquille. Dans mon coin.


Plus de tétée le soir, plus de tétée le matin. Plus qu'une seule, en pleine nuit, lorsque je suis fatiguée et en colère. Je suis mécontente. Je ne veux plus allaiter. Avec une tétée par jour, la source se tarira peut-être toute seule, lentement et doucement. Je n'aurais rien à faire.

Mais alors… Mangera-t-elle suffisamment de produit laitier ? La petite loutre refuse le lait de vache et je n'insiste pas. Pourquoi vouloir remplacer ce lait que je donne si facilement ? C'est idiot !

Et puis ce petit signe qu'elle savait faire si bien pour demander à téter, sa petite main qui remuait à la perfection les petits doigts devant sa bouche. Elle est si drôle et si jolie lorsqu'elle fait ça. Vais-je supprimer un mot de son vocabulaire en pleine formation ?

Comment vais-je faire pour la câliner ? Durant la tétée, elle était tout contre ma peau, les doigts dans ma bouche ou dans mon cou, les pieds jouant avec mon autre main. Est-ce que je veux vraiment mettre fin à tant de douceur ?

J'ai peur d'arrêter mais je ne veux plus continuer.

J'ai peur que l'allaitement ne me manque et à la fois je préfère les soirs où elle ne me demande rien.

Je suis un peu perdue dans mon rôle de maman et pour une fois, il me manque d'entendre quelques conseils, quelques histoires vécues, d'être entendue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie vivement de prendre le temps de m'écrire un commentaire. Vous pouvez être assuré de recevoir une réponse très rapidement.
A bientôt !
Céline.

Fourni par Blogger.

Pour papoter

Instagram

Contactez-nous !

Nom

E-mail *

Message *